disponibilité


disponibilité

disponibilité [ dispɔnibilite ] n. f.
• 1492, rare av. 1790; de disponible
État de ce qui est disponible.
1Dr. La disponibilité des biens : la faculté d'en disposer, de les aliéner librement. — Cour. Plur. Les disponibilités : actif dont on peut immédiatement disposer (opposé à immobilisations). ⇒ fonds (de roulement); espèces. Écon. Disponibilités monétaires : moyens de paiement à la disposition des agents économiques à un moment donné.
2Situation administrative de certains fonctionnaires écartés provisoirement de leurs fonctions, mais qui conservent leur grade, leur droit à la retraite. Être, mettre en disponibilité. Situation d'un militaire maintenu ou renvoyé dans ses foyers avant l'expiration de la durée légale, bien qu'il demeure apte au service actif. Par ext. Ensemble des militaires qui sont en état de disponibilité.
3État d'une chose, d'une personne disponible (3o). Disponibilité d'esprit. Manquer de disponibilité. « Le désœuvrement, cette disponibilité totale » (F. Mauriac).
⊗ CONTR. Indisponibilité.

disponibilité nom féminin État de quelque chose qui est disponible : Des restrictions ont été apportées à la disponibilité du capital. Fait pour quelqu'un d'être libre pour telle ou telle activité, d'être libre de toute préoccupation : Disponibilité d'esprit. Position d'un fonctionnaire qui, placé hors de son service, cesse de bénéficier de ses droits à l'avancement et à la retraite. Condition des biens que le propriétaire peut librement aliéner. Période des obligations militaires prévue par le Code du service national de 1971-1972 faisant immédiatement suite au service militaire actif. ● disponibilité (expressions) nom féminin Disponibilité armée, position d'un navire de guerre disponible matériellement, mais n'ayant à son bord ni équipage ni ravitaillement.

disponibilité
n. f. état d'une chose ou d'une personne disponible.
d1./d (Plur.) Fonds, capitaux dont on peut disposer immédiatement. J'investirai selon mes disponibilités.
d2./d Situation d'un fonctionnaire temporairement déchargé de ses fonctions. être en disponibilité.
|| Situation d'un militaire, toujours apte au service actif, mais renvoyé dans ses foyers.

⇒DISPONIBILITÉ, subst. fém.
A.— [En parlant de choses]
1. a) Dans le domaine du comm. Fait de pouvoir être rapidement utilisé, d'être à la disposition de quelqu'un. Disponibilité d'un appartement. Automobile Renault, métal laqué, etc... coloris suivant disponibilité (Catal. jouets [Bon Marché], 1936).
b) Dans le domaine écon. Partie des ressources d'un pays à la disposition des habitants. Disponibilité ou biens de consommation, en viande. Il est possible de définir le degré d'évolution économique d'une nation par le quotient individuel de disponibilité énergétique (Tiers monde, 1956, p. 143).
c) LING. QUANTITATIVE. Probabilité pour un mot d'apparaître dans une situation donnée même s'il est généralement peu fréquent. Disponibilité du vocabulaire; courbe de disponibilité. La disponibilité étant (...) une notion très précise, il convient de chercher une méthode non pas tant pour trouver les mots disponibles — (...) — que pour déterminer leur degré de disponibilité (G. GOUGENHEIM, R. MICHEA, P. RIVENC, A. SAUVAGEOT, L'Élaboration du fr. fondamental, Paris, Didier, 1964, p. 141).
2. Subst. fém. plur.
a) Somme d'argent dont une personne peut disposer librement. Avoir des disponibilités. Synon. économies, réserves :
1. J'ai entrepris, (...) par amitié pour certaines de nos relations communes, bien des choses qui ont engagé fort avant mes disponibilités.
ARAGON, Les Beaux quartiers, 1936, p. 267.
b) Spéc., ÉCON., dans le domaine de la comptab. comm. Ensemble des actifs dont dispose une entreprise pour faire face à ses paiements et qui sont rapidement réalisables. Les disponibilités forment ce qu'on appelle encore le fonds de roulement (Lar. comm. 1930).
Disponibilités monétaires. ,,Partie de la masse monétaire d'un pays, constituée par les billets et la monnaie métallique, les dépôts à vue et les dépôts à terme`` (CIDA 1973). Au cours de la récente réunion du Conseil national du crédit, M. W. Baumgartner a exposé les éléments des disponibilités monétaires tels qu'ils se situaient au 30 novembre 1951 (Monde, 19 janv. 1952, p. 11, col. 2).
B.— [En parlant de pers.]
1. DR. ADMIN.
a) Situation d'un fonctionnaire qui d'office ou sur sa demande est déchargé de l'exercice de ses fonctions, tout en conservant son grade. Durée, période, temps de disponibilité.
En disponibilité. Fonctionnaire, préfet en disponibilité. M. Godeau avait toute la nuit à sa gauche un juge de la cour de cassation (mis en disponibilité pour attentat à la pudeur) (JOUHANDEAU, M. Godeau, 1926, p. 28) :
2. Le fonctionnaire mis en disponibilité sur sa demande n'a droit à aucune rémunération. Une exception est prévue en faveur de la femme fonctionnaire admise à la disponibilité pour élever ses enfants, qui conserve le droit au versement des allocations familiales.
Encyclop. pratique de l'éducation en France, 1960, p. 298.
SYNT. Diplomate (mis) en disponibilité; mise en disponibilité de droit, d'office, à la demande; pour charge de famille, pour convenances personnelles, pour étude, pour raisons personnelles, de santé; mise en disponibilité à demi-traitement.
b) Dans le domaine milit. ,,État d'un militaire maintenu ou renvoyé dans ses foyers avant l'expiration de la durée légale du service actif, alors qu'il ne cesse pas d'être apte au service`` (CAP. 1936).
P. méton. Ensemble des militaires se trouvant dans cet état. Hommes de la disponibilité. Les militaires de la disponibilité et de la réserve sont tenus de répondre aux convocations qui leur sont adressées pour effectuer des stages ou des périodes d'exercice (Brochure du sous-officier de réserve, 1973, p. 7).
En disponibilité [En parlant d'un officier appartenant aux cadres de l'armée] Momentanément sans emploi. Commandant, général, officier (mis) en disponibilité, envoyé en disponibilité. Voilà donc le général d'Amade en disponibilité (JAURÈS, Eur. incert., 1914, p. 117).
c) P. anal.
[En parlant d'une personnalité qui cesse toute manifestation publique] Il [Delobelle] fit son entrée, escorté d'un financier du théâtre de Metz, et d'un comique du théâtre d'Angers, tous deux en disponibilité (A. DAUDET, Fromont jeune, 1874, p. 179). V. Hugo (...) se tient en disponibilité sept ans. Il cesse de publier (THIBAUDET, Hist. litt. fr., 1936, p. 148).
Possibilité, pour une personne sans engagement ni obligation, de jouir d'une totale liberté de mouvement, d'action. Étrange situation du voyageur en sursis. Il a fait ses bagages, ses adieux, et trouve soudain son temps vide de tout engagement. Ce devait être une joie que cette totale disponibilité dont on rêve aux jours de surmenage (MAUROIS, Journal, 1946, p. 246).
2. Au fig.
a) [En parlant de l'activité de l'esprit] Situation intellectuelle de celui qui est disponible, qui n'est pas limité par des choix antérieurs. Disponibilité de l'esprit, de la pensée; état de disponibilité :
3. Un savant a appelé le fait par lequel l'esprit scientifique, devant une situation, prévoit, en vertu d'une loi, un phénomène déterminé : la restriction de l'attente. Le dogme de la disponibilité est le refus de cette restriction, mais la volonté de l'attente totale, la résolution, éminemment sensuelle, de jouir de tous les possibles sans exception.
BENDA, La France byzantine, 1945, p. 33.
Rem. On rencontre ds la docum. un emploi où la réceptivité s'applique au corps humain. Disponibilité de la chair; chair poreuse et que semble envahir trop délicieusement chaque chose (GIDE, Nourr. terr., 1897, p. 221).
b) [En parlant d'un sentiment, d'une tendance, etc.] Capacité d'éprouver. Disponibilité de compassion, d'enthousiasme. Je constate (...) combien mes disponibilités de sympathie diminuent. À présent, (...) quand je manifeste de la sympathie, c'est pour continuer un geste imprudemment commencé (GIDE, Journal, 1905, p. 163).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1835-1932. Étymol. et Hist. 1. 1492 « fait d'être disponible » (Cart. de Cormery, p. 276 ds GDF. Compl.); ex. isolé, à nouv. au XIXe s. (Ac. 1835); 2. 1864 p. ext., fin., au plur. (LITTRÉ); 3. id. « position d'un fonctionnaire placé hors service avec la possibilité d'être rappelé » (ibid.); 1928 au fig. « état d'une personne que rien ne contraint » (DU BOS, Journal, p. 521). Dér. de disponible; suff. -(i)té. Fréq. abs. littér. :185.

disponibilité [dispɔnibilite] n. f.
ÉTYM. 1492; rare av. 1790; de disponible.
État de ce qui est disponible.
1 Dr. (Choses). || La disponibilité des biens, la faculté d'en disposer, de les aliéner librement.
2 Plur. || Les disponibilités : actif dont on peut immédiatement disposer (par oppos. aux immobilisations). || Les disponibilités sont constituées par les espèces en caisse, en banque (dépôts à vue), les effets immédiatement escomptables, certains titres faciles à liquider. Fonds (de roulement), trésorerie.
0.1 Si tu vends, tu risques de rester je ne sais pas combien de temps avec tes disponibilités sur les bras, à regarder grimper les cours…
N. Sarraute, le Planétarium, p. 279.
3 (Personnes). Situation administrative de certains fonctionnaires, écartés provisoirement de leurs fonctions, mais qui conservent leur grade, leur droit à la retraite. || Être, maintenir, mettre, en disponibilité.
0.2 Depuis, il a épousé Simone, professeur à la Martinique. Elle a obtenu une mise en disponibilité d'un an… et ils ont réalisé le parcours Martinique-Marseille dans ce laps de temps en passant par la mer Rouge.
Bernard Moitessier, Cap Horn à la voile, p. 53.
Situation d'un militaire maintenu ou renvoyé dans ses foyers avant l'expiration de la durée légale, bien qu'il demeure apte au service actif.Par ext. Ensemble des militaires qui sont en état de disponibilité.Situation d'un officier général qui appartient aux cadres constitutifs, mais qui est provisoirement sans emploi.
1 (…) avec ses galons d'or il allait partir de droit pour Toulven; on allait l'envoyer en disponibilité pendant trois mois au moins, quatre peut-être (…)
Loti, Mon frère Yves, XCVIII, p. 235.
4 Ling. || Disponibilité d'un mot : le fait pour un mot d'être à la disposition de qqn, d'être connu activement de lui, même s'il n'est pas effectivement employé. || Utiliser la fréquence et la disponibilité pour établir une liste de mots fondamentaux (ex. : le français fondamental).
5 État d'une personne, d'une chose disponible (3.). || La disponibilité de l'esprit.La disponibilité d'esprit (de qqn). || Avoir une grande disponibilité d'esprit. || Elle est serviable, mais elle manque de disponibilité. || Disponibilité pour faire qqch.
2 Déçu par le saint-simonisme comme il l'avait été par le catholicisme traditionnel, l'idéologie et la physiologie, il se tourna vers le lamennaisisme avec la même disponibilité d'esprit, mais aussi avec les mêmes réticences fondamentales.
A. Billy, Sainte-Beuve, p. 133.
3 Le désœuvrement, cette disponibilité totale dont je ne sais si je jouis ou si je souffre à la campagne, cela seul m'incita à pousser la porte entrebâillée, la première après l'escalier, à gauche.
F. Mauriac, le Nœud de vipères, II, XVIII, p. 217.
4 Notez tout de suite les principaux thèmes gidiens : ferveur, refus de tout ce qui peut lier, attacher; besoin de disponibilité, d'attente.
A. Maurois, Études littéraires, Gide, t. I, p. 76.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Disponibilite — Disponibilité La disponibilité d un équipement ou d un système est une mesure de performance qu on obtient en divisant la durée durant lequel ledit équipement ou système est opérationnel par la durée totale durant laquelle on aurait souhaité qu… …   Wikipédia en Français

  • Disponibilité — La disponibilité d un équipement ou d un système est une mesure de performance qu on obtient en divisant la durée durant laquelle ledit équipement ou système est opérationnel par la durée totale durant laquelle on aurait souhaité qu il le soit.… …   Wikipédia en Français

  • disponibilité — (di spo ni bi li té) s. f. 1°   Qualité de ce qui est disponible. La disponibilité d une grosse somme d argent. •   Recouvrer la disponibilité de ces deux armées [armées russes employées contre la Turquie] était d une extrême importance, quelque… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DISPONIBILITÉ — n. f. état des fonctionnaires et des agents de toute sorte, mais en particulier des officiers de l’armée, qui ne sont pas en activité de service et restent pourtant toujours à la disposition de leurs chefs. être en disponibilité. Mettre en… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • DISPONIBILITÉ — s. f. Qualité, état de ce qui est disponible. Il ne se dit qu en parlant Des militaires qui ne sont point ou ne sont plus en activité de service, mais qui peuvent, au besoin, être appelés sous les drapeaux. Être en disponibilité. Officier en… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • disponibilité — ● n. f. ►SOC * Pas de problème, on l a en magasin, revenez dans six mois. Voir RVA (!). * La haute disponibilité désigne des systèmes capables de fonctionner plus de 99,999% du temps. Autant dire qu ils ne s avouent jamais vaincus …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • disponibilite — is., ekon., Fr. disponibilité Bankalarda mevcut nakit ve derhâl paraya çevrilebilecek kıymet …   Çağatay Osmanlı Sözlük

  • disponibilité — parengtis statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. availability; readiness vok. Bereitschaft, f; Verfügbarkeit, f rus. готовность, f pranc. disponibilité, f …   Automatikos terminų žodynas

  • disponibilité — prieinamumas statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. accessibility; availability vok. Betriebsbereitschaft, m; Erreichbarkeit, f; Verfügbarkeit, f; Zugänglichkeit, f; Zugreitbarkeit, f rus. готовность, f; доступность, f pranc.… …   Automatikos terminų žodynas

  • Disponibilité —    Droit administratif: position d un fonctionnaire placé temporairement hors de son corps d origine, avec suspension de ses droits à l avancement et à la retraite et dans la majeure partie des cas, de tout ou fraction de son traitement …   Lexique de Termes Juridiques